Défendons nos retraites !

Le gouvernement Macron prévoit une nouvelle contre-réforme des retraites, annoncée depuis plusieurs mois déjà. Comme toutes les contre réformes menées depuis 1987 , elle a vocation à nous faire travailler plus longtemps et à faire baisser les pensions.

Que prévoit la réforme ?

  • Recul de l’âge de départ à 64 ou 65 ans
  • mise en place plus rapide de la réforme Touraine (les 43 années de cotisations concerneraient des personnes nées plus tôt).
  • Fin des régimes spéciaux pour les nouveaux et nouvelles entrant·es

Une réforme injuste !

  • Au moment de partir à la retraite, 4 salarié·es sur 10 dans le secteur privé ne sont pas en emploi (RSA, maladie, chômage…). Le recul de l’âge de départ entraînerait l’allongement de cette période de précarité.
  • L’argument du gouvernement sur l’ allongement de l’espérance de vie : mais l’espérance de vie en bonne santé, elle, reste stable : 64, 5 ans pour les hommes, et 66 ans pour les femmes (avec des inégalités très fortes selon la catégorie socio-professionnelle) ! Le temps passé en retraite se réduirait fortement.
  • Les salarié·es n’ayant pas de carrière complète (ce qui touche particulièrement les femmes) se verraient encore une fois pénalisé·es !
  • Le minimum promis (1200 euros) ne vaudrait que pour les personnes ayant une carrière complète, et ne résoudrait donc en rien le problème des retraité·es pauvres.

Le système de retraites n’est pas en déficit !

Selon le COR (Conseil d’Orientation des Retraites), le système de retraites est aujourd’hui excédentaire. Un léger déficit interviendrait dans les années suivantes, mais cela ne nécessite pas une réforme : si le chômage baisse ou si les cotisations patronales augmentent légèrement, ce déficit serait résorbé.

Avec cette réforme, le gouvernement veut encore une fois de tailler dans les dépenses publiques !

Moins de retraites, plus de dividendes !

Le gouvernement argumente sa réforme de manière nouvelle : économiser sur les dépenses de retraites permettrait de financer des besoins sociaux (éducation, santé, transition écologique…).

  • C’est une attaque contre le principe de solidarité de la Sécurité Sociale, financée par les cotisations sociales, c’est à dire par du salaire socialisé…
  • Dans le même temps, le gouvernement poursuit une politique fiscale qui augmente les aides au entreprises, les exonérations de cotisations… c’est donc bien une question de partage des richesses !
  • En organisant depuis des années la baisse des pensions, l’objectif est de faire croire aux actifs et actives que la solution viendra de l’épargne individuelle et des fonds de pension.

Pour la retraite à 60 ans !

Financer le départ à la retraite pour tous et toutes à 60 ans, c’est possible !

Il faut, par exemple :

  • une augmentation générale des salaires
  • la fin des exonérations de cotisations sociales patronales
  • l’égalité salariale entre les femmes et les hommes …

Se mobiliser pour gagner !

  • En 2019, nous avons fait reculer le gouvernement : la retraite par points a été abandonnée.
  • Aujourd’hui, tous et toutes ensemble, nous devons à nouveau nous mobiliser pour combattre cette nouvelle contre réforme !

Plus d’infos sur le site du SNEP NATIONAL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *