Retraites : première journée de mobilisation le 19 janvier

Communiqué intersyndical

La Première Ministre a annoncé ce 10 janvier 2023 le report de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans avec une accélération de l’augmentation de la durée de cotisation.

Cette réforme va frapper de plein fouet l’ensemble des travailleurs et travailleuses, et plus particulièrement celles et ceux qui ont commencé à travailler tôt, les plus précaires, dont l’espérance de vie est inférieure au reste de la population, et celles et ceux dont la pénibilité des métiers n’est pas reconnue. Elle va aggraver la précarité de celles et ceux n’étant déjà plus en emploi avant leur retraite, et renforcer les inégalités femmes–hommes.

Le système de retraites par répartition n’est pas en danger, rien ne justifie une réforme aussi brutale. Attachées à un meilleur partage des richesses, les organisations syndicales n’ont eu de cesse pendant la concertation avec le Gouvernement de proposer d’autres solutions de financement, à commencer par l’amélioration de l’emploi des seniors. Jamais le gouvernement, arcbouté sur son projet, ne les a étudiées sérieusement.

Suite à l’annonce de la réforme gouvernementale, toutes les organisations syndicales se sont immédiatement réunies pour construire une réponse commune de mobilisation interprofessionnelle. Celle–ci prendra la forme d’une première journée de grèves et de manifestations le 19 janvier 2023.

Parce qu’elles représentent l’ensemble des travailleurs et des travailleuses, demandeurs et demandeuses d’emploi, et retraité.es, c’est cette date syndicale qui donne le départ d’une puissante mobilisation sur les retraites dans la durée.

Elles décident d’ores et déjà de se réunir le 19 janvier au soir avec les organisations de jeunesse pour prolonger le mouvement de mobilisation et convenir d’autres initiatives.

Les organisations syndicales appellent les salarié.es à se mobiliser fortement dès cette première journée dans l’ensemble du territoire et à participer aux différentes initiatives organisées en intersyndicale.

Paris le 10 janvier

Lieux de rassemblement :

Calvados :

  • Caen : 10h30 place St Pierre
  • Lisieux : 10h place François Mitterand
  • Vire : 17h30 porte horloge

Manche :

  • Coutances : 10h30 place St Nicolas
  • Saint Lô : 10h30 place de la Mairie
  • Granville : 10h30 place de la Mairie
  • Cherbourg : 10h30 place Napoléon
  • Avranches : 14h30 place de la mairie
  • Carentan : 14h place de la gare

Orne :

  • Alençon : 11h devant la mairie
  • Argentan : 11h au rond point du Carrefour Market
  • Flers : 17h place du Général de Gaulle
  • L’Aigle : 17h30 place de l’Europe

Eure :

  • Évreux : 14h Bel Ebat
Seine – Maritime :
  • Dieppe : 10h30 gare
  • Eu : 15h place Guillaume le Conquérant
  • Fécamp : 14h30 espace Henri Dunant
  • Le Havre : 10h Franklin (9H AG EDUC)
  • Lillebonne : 14h30 esplanade du théâtre romain
  • Rouen : 10h cours Clémenceau.

Pétition :

D’ici là, signez la pétition en ligne en suivant ce lien :

https://www.change.org/p/retraites-non-%C3%A0-cette-r%C3%A9forme-injuste-et-brutale

Une réflexion sur “Retraites : première journée de mobilisation le 19 janvier

  • 14 janvier 2023 à 10h49
    Permalien

    Mais qu’il-elles aillent bosser sur le terrain pendant quelques mois dans différents corps de métier pour
    connaitre un tant soit peu la souffrance au travail. 80 d’entre-eux ont d’ores et déjà plus de 62 ans, le plus ancien 73 ans, ça ne les dérange pas de voter des lois qui amènera certain-e-s à se tuer au travail !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *